Attentat contre Charlie Hebdo

 
 
Attentat contre Charlie Hebdo

"Aucun acte barbare ne saura jamais éteindre la liberté de la presse. Nous sommes un pays uni qui saura réagir et faire bloc." François Hollande

La cellule interministérielle de crise, activée par le premier ministre et dont la conduite opérationnelle est confiée à M. Bernard Cazeneuve, s'est immédiatement mise en place au sein du ministère de l'Intérieur. Composée de représentants de l'ensemble des ministères (Intérieur, Défense, Justice, Transports, Santé, Éducation nationale...), et de tous les services concernés, la cellule a pour vocation de permettre aux autorités en charge des opérations de suivre en temps réel l'évolution des événements et de décider dans les meilleurs délais de la stratégie de réponse la mieux adaptée.
 
 L'ensemble des hommes et des femmes du ministère de l'Intérieur, au premier rang desquels les services de police et de gendarmerie, sont donc pleinement mobilisés afin garantir la sécurité de l'ensemble de nos concitoyens. Six compagnies républicaines et escadrons de gendarmerie mobile ont d'ores et déjà été déployés en renfort sur Paris, ce qui porte à 16 le nombre de forces mobiles engagées sur Paris et la petite couronne. D'autres forces sont en transit ou en position d'alerte.

Sur l'ensemble du territoire, les préfets  ont été immédiatement sensibilisés pour  qu'ils évaluent la sécurisation de sites devant bénéficier de protections supplémentaires, et afin que l'ensemble des mesures prévues dans le cadre du plan "Vigipirate" soient, en tous lieux, appliquées avec scrupules et détermination.

Le plan Vigipirate « alerte attentat » a été mis en œuvre uniquement sur le territoire de la région parisienne suite aux évènements survenus ce jour à Paris. Le Cher reste en situation de vigilance renforcée comme il l’était jusqu’ici.